Parcours

Activités récentes

Fin 2015, Myra a quitté la Normandie pour s’installer en Dordogne.

Après quelques mois de travaux et d’installation, la vie d’artiste a repris son cours…

 

Expositions Céramique et Bois

 

- Atelier du Brin d’herbe, Saint-Yriez- la Perche (Haute-Vienne) du 10 au 31 mars 2017

invitée par Catherine Mossière, céramiste, à partager l’exposition « Poésie, j’écris ton nom » dans le cadre du Printemps des poètes

- Galerie LB13, Limoges, février-mars 2017, exposition collective

- Boutique-Galerie Arty Show, Brantôme (Dordogne), octobre à décembre 2016,

exposition collective

- Participation à une vente aux enchères au château de Bonneval, au profit de l’association Elephant Haven, septembre 2016

- « Les Arts à St-Paul » (St-Paul-la-Roche-Dordogne), 14 août 2016

- Participation aux journées du petit patrimoine les 18 et 19 juin 2016

Portes ouvertes et inauguration de l’atelier, la Coquille (Dordogne)

 

Animations d’ateliers Céramique

 

- Projet pédagogique Science-Art 2017, « Les animaux qui font peur ! »

intervenante dans plusieurs classes primaires et maternelles (Dordogne)

- Ateliers modelage et cuisson Raku ouverts au public, 2016, 2017

- Accueil et encadrement de stagiaires du Lycée des métiers d’art et techniques le Mas Jambost (Limoges), janvier-février 2017

 

 

Biographie

 

Myra a étudié les relations internationales à l’Université Hébraïque de Jérusalem et les langues à l’INALCO à Paris.

Musicienne, auteure- compositrice-interprète, elle forme avec son compagnon, le groupe Ordeal qui tourne en concert de 1985 à 1991.

Entre 1991 et 2011, Myra cofonde et dirige deux studios d’enregistrement à Paris (Seris Audio) puis en Normandie (FreeSon), au sein desquels elle créé et produit le son pour des projets musicaux et multimédia très divers.

Entre 2006 et 2010, elle s’implique dans le duo qu’elle forme avec l’artiste plasticien Patrice Valota (auteur-interprète). Ensemble, ils coproduisent deux albums et font de nombreux concerts (entre autre Divan du Monde, Zèbre de Belleville, Café de la Danse, Théâtre des Déchargeurs)

 

En 2011, Myra s’éloigne du monde musical immatériel, et suit l’intuition qui la mène au contact de la matière. Elle plonge avec passion dans un champ créatif fait de Terre et de Bois qui lui ouvre de nouveaux horizons pour exprimer son inspiration onirique.

 

De sa vie de musicienne, Myra a conservé la co-création, le sens du partage et de la transmission. Elle s’investit régulièrement dans divers projets collaboratifs.